labo

LABORATOIRES

 

Notre pédagogie centre son travail sur l’imaginaire des participants en leur enseignant à tout accueillir, ne rien exclure, pour découvrir leur univers créatif et apprendre à manier les outils pour le développer.

Les laboratoires d’Insomnia, selon les moyens mis à notre disposition, peuvent avoir une durée d’entre trois jours et deux semaines. Ils utilisent toujours comme base de travail un thème de recherche.

Les laboratoires se déroulent en trois étapes:

  • - Voyage créatif sur le thème de recherche.
  • - Étude théorique des techniques et concepts abordés pendant le voyage créatif.
  • - Création d’une performance scénique: application des concepts vécus puis étudiés théoriquement pendant les deux premières étapes.

Le voyage créatif fonctionne comme une longue improvisation guidée par les professeurs. Le travail du guide n’est pas d’expliquer une méthode ou une technique mais de créer des conditions de jeux qui vont permettre aux participants d’apprendre à partir d’un vécu. Les participants voyagent dans le monde proposé par les guides et le transforment. Cette première étape se documente à l’aide de matériel photographique, vidéo, écrit et sonore.

Dans un second temps se déroule un travail d’étude de la documentation faite durant le voyage créatif. Cette étude consiste à analyser théoriquement le thème de recherche et son impact sur tous les autres aspects de la création artistique : dramaturgie, mise en scène, direction d’acteurs, construction chorégraphique, création sonore, illumination, scénographie.

Quand les circonstances le permettent les laboratoires d’Insomnia partagent leurs recherches avec le public au travers d’une performance scénique. Cette performance n’est ni un objectif, ni un résultat, ni un résumé de nos recherches, mais seulement un instant où le public devient partie prenante du processus créatif. Il n’y a pas de spectacle final sinon une variété d’actions scéniques en perpétuelle transformation. Le rapport de professeur à élèves, devient un rapport horizontal, d’artiste à artiste, basé sur l’échange.

« L’instinct créateur n’appartient pas plus au domaine de l’esprit qu’à celui de la matière, mais il est simplement partie intégrante de la substance vitale d’une société civilisée »

Walter Gropius